Gestion intégrée du littoral et des bassins fluviaux (GILIF)

Depuis de la CNUED à Rio, il est reconnu que les bassins fluviaux et le littoral sont étroitement liés par leur structure physique et écologique, et à travers les processus physiques et biologiques associés. Ils constituent des milieux naturels remarquables, intensivement utilisés par l'homme. Les deux systèmes accueillent une diversité de fonctions socio-économiques: ils fournissent l'espace nécessaire, produisent des ressources et absorbent les produits indésirables. Les activités économiques en aval bénéficient des ressources situées en amont, telles que l'eau et le bois. D'autre part, le littoral favorise le développement de l'habitat, de l'industrie et du tourisme, bénéfique pour les bassins fluviaux.

Principaux composants spatiaux du domaine de la GILIF


Evolution de la GILIF

Conscient du fait que les liens fonctionnels entre le littoral et les zones fluviales sont encore plus apparents et profonds, le PNUE a confié au PAP/CAR d'étendre ses activités en matière de gestion intégrée des zones côtières aux bassins versants adjacents pour contribuer au développement d'une nouvelle approche de gestion, de nouvelles structures de gestion et d'instruments susceptibles de tenir compte de ces liens. Cette nouvelle approche, appelée Gestion intégrée du littoral et des bassins fluviaux (GILIF) fournit la clé pour le développement intégré des milieux naturel, économique et culturel au sein des bassins fluviaux et des zones côtières. Ses principes de base sont de:

  • respecter l'intégrité de l'écosystème du bassin fluvial et du littoral, en acceptant de limiter l'exploitation des ressources,

  • garantir l'importance stratégique des ressources renouvelables dans le développement socio-économique,

  • garantir l'exploitation multiple des ressources, en intégrant les activités complémentaires et en réglementant où séparant les activités en conflit,

  • garantir l'intégration des différents secteurs et niveaux administratifs dans la prise de décisions, en associant les interventions locales à la gestion à plus grande échelle,

  • faire participer tous les acteurs, et surtout la population locale, au processus de planification pour garantir une gestion efficace.


Processus de planification de la GILIF

La gestion intégrée du littoral et des bassins fluviaux offre l'opportunité d'aborder explicitement des aspects de ces systèmes auparavant considérés comme hors du champs de préoccupations. Une approche intégrée améliore la coordination entre la décision et l'action dans les divers secteurs (eau, forêts, agriculture, développement urbain, protection de l'environnement, etc.) et sur le plan géographique, et aboutit à une utilisation plus rationnelle des ressources et une protection plus efficace de l'environnement. Le résultat escompté sera l'optimisation des interventions sectorielles dans le temps et dans l'espace, dans le but de réduire les conflits potentiels, les lacunes éventuelles et d'éviter les doublons entre les politiques.

Du fait de sa complexité, la GILIF exige une coopération de haut niveau au sein des structures institutionnelles ainsi qu'entre elles. Un coopération horizontale intense est requise entre les institutions sectorielles dans la phase de planification et une coopération verticale importante est indispensable entre les institutions dans la phase de mise en ouvre.

Comme dans la GIZC, une diversité d'outils et de méthodes peuvent être employées dans la GILIF au cours des phases d'exploitation de l'information, d'élaboration de plans et de mise en ouvre de ceux-ci: bases de données, systèmes d'informations géographiques (SIG), système d'aide à la décision, études d'impact sur l'environnement (EIE), évaluation stratégique de l'environnement (ESE), analyse coûts-bénéfices, scénarios environnement-développement, évaluation de la capacité d'accueil (CCA), instruments économiques, renforcement des capacités, sensibilisation, traitement des conflits.

Cette nouvelle approche intégrée est présentée en détail dans le document Cadre conceptuel et directives pour la gestion intégrée du littoral et des bassins fluviaux, publié par le PAP/CAR en 1999 et présenté en janvier 2000 à un atelier organisé à Toulon (France).

 

En 2000, en coopération avec le PNUE, les principes de la GILIF ont été appliqués dans le bassin versant de la Cetina en Croatie, pour lequel un groupe d'experts nationaux et internationaux a préparé un profil environnemental et socio-économique.

Publications/Documents

 
PAP/RAC. 2000. River Cetina Watershed and the Adjacent Coastal Area: Environmental and Socio-Economic Profile. Split: PAP/RAC. pp viii + 176. ENG/CRO
(Download Cetinaicarm.pdf / 7358 kb)

The methodological approach applied during the analysis of the environmental and socio-economic profile of the Cetina River is based on the model of the integrated management of its basin and coastal area which constitute a unique spatial, functional and natural whole. This study was prepared within the PAP/UNEP project on ICARM in order to apply in practice the principles of the Conceptual Framework and Planning Guidelines for Integrated Coastal Area and River Basin Management to issues concerning the Cetina basin and its adjacent coastal area. Its objectives were to identify the major problems relating to the development of the Cetina basin and to establish and prioritise the means to their solution; to identify the basic conflicts in this area and define their resolutions; to propose an institutional framework that would meet the need for the establishment of a long-term basin management; and to provide support to the local administrative units in the preparation of the integrated river basin area management strategy and develop the respective planing and managerial instruments.

 
PAP/RAC. 2000. Report of the Workshop on Integrated Coastal Area and River Basin Management (Toulon, January 10 to 12, 2000). PAP-4/ICARM/2000/W.1. Split: PAP/RAC. pp 147. ENG/FRA
 

COCCOSSIS, H., BURT, T., and WEIDE, VAN DER, J. 1999. Conceptual Framework and Planning Guidelines for Integrated Coastal Area and River Basin Management/Cadre conceptuel et directives pour la gestion intégrée du littoral et des bassins fluviaux. Split: PAP/RAC. pp xii + 78. ENG/FRA

(Download ICARM Guidelines.pdf / 2338 kb)
(Download Directives pour GILIF.pdf / 2238 kb)

Ce document doit être considéré comme un outil général, tandis que le détail des processus naturels, des activités humaines et de leurs interactions est à rechercher dans la littérature scientifique spécialisée. Le document comporte deux parties: dans la première est présenté un cadre conceptuel pour la gestion intégrée du littoral et des bassins fluviaux (GILIF), basé sur les relations hydrologiques, géochimiques, écologiques et socio-économiques entre les bassins fluviaux et le littoral, et dans la deuxième sont décrites les procédures pratiques permettant d'atteindre les objectifs de la GILIF. Les directives fournissent un cadre conceptuel pour démarrer des activités et peuvent également être utilisées de façon sélective pour des aspects spécifiques de la gestion intégrée du littoral et des bassins fluviaux.

 
 
 
UNEP MAP UNEP UNEP MAP

Content of this site, unless otherwise noted, © 2005-2017 Priority Actions Programme All Rights Reserved. v2.0.15 powered by IT laganini . org